Cachemire
L'espoir pour horizon
Notre reportage photo
Lettres d'Iran
Aujourd'hui: au bonheur des bassiji
Salon du livre
Auteurs, éditeurs et petits fours, en vidéo
Offre d'abonnement
15 n°/15€
L'Express pour 1€ par semaine
FORUM ARCHIVES MAIL GRATUIT NEWSLETTER FILS RSS ABONNEMENTS BOUTIQUE

 Monde

 France

 Régions

 Société

 Economie

 Bourse

 Science et santé

 Multimédia

 Reportages photo

 24 heures en vidéo

 Offres d'emploi

 Votre carrière

 Jeunes diplômés

 Tendances

 Saveurs

 Sports et loisirs

 Arts et spectacles

 Cinéma

 Toutes les destinations

 Idées
 Débats

 Entretiens

 Forums

 Critiques

 Ecrivains

 Premières pages

 Immobilier

 E-mail gratuit

 Newsletter

 Fils RSS

 Archives

 Palmarès des lycées

 S'abonner

 Offrir un abonnement

 Gérer son abonnement

 Emploi

 S'expatrier

 Carrière

 Management

 Immobilier



L'Express du 02/02/2006
André Giordan, directeur du Laboratoire de didactique et d'épistémologie des Sciences à l'université de Genève
Apprendre à lire avant 6 ans

Dès 2-3 ans, le très jeune éprouve le désir de déchiffrer. Pourquoi ne pas profiter alors de ses immenses potentialités intellectuelles?

En matière de lecture, les résultats sont inquiétants. A 10 ans, 40% des élèves ont des difficultés de compréhension d'un texte de dix lignes. Ils ont du mal à établir des liens entre les différentes parties ou à replacer celles-ci dans le cadre d'un savoir commun. 11% ne saisissent pas le sens des mots usuels, d'après les évaluations du ministère de l'Education. Périodiquement, un bouc émissaire est désigné. Aujourd'hui, haro sur l'approche «globale»! Revenons à la bonne vieille méthode d'antan et tout sera réglé! Et si le problème était mal posé? Et s'il fallait envisager les choses autrement?

D'abord, la méthode de lecture dite «globale», promue au début du XXe siècle, n'est plus utilisée dans les classes, et cela depuis trente ans! En effet, l'expérience des enseignants et des chercheurs a rapidement montré qu'il fallait à la fois apprendre à déchiffrer un mot et travailler le sens, la compréhension. A présent, les méthodes employées croisent ces deux axes. Il est ainsi des serpents à sornettes qui ont la vie dure à l'école!

Ensuite, pourquoi attendre l'âge de 6 ans pour apprendre à lire? Cela avait du sens quand l'école, seul lieu d'apprentissage, débutait à cet âge. Aujourd'hui, sur-stimulé en permanence dès 2-3 ans par les jeux éducatifs, la publicité, la télévision ou même par les DVD ou Internet, le très jeune éprouve le désir de déchiffrer. Pourquoi ne le favoriserait-on pas à une époque de la vie où l'enfant est avide de tout savoir?

Les potentialités intellectuelles du jeune enfant sont immenses. Les premières années de la vie sont cruciales pour l'acquisition des habiletés corporelles ou mentales. Malheureusement, les conceptions pédagogiques restent tenaces. Quand on pense école, on pense immédiatement programme, méthode, progression. Pour l'apprentissage de la lecture, rien de tel. Le petit enfant apprend à lire comme il apprend à parler ou à marcher: tout naturellement, par une interaction continue avec l'écrit, les autres et les adultes.

Tout est affaire d'appétence, tout est affaire d'environnement. Dans la famille et à l'école maternelle, les propositions pratiques peuvent être multiples grâce aux nombreux jeux éducatifs, aux multiples jeux numérisés ou sites Internet, plus attrayants les uns que les autres, et aux innombrables occasions de la vie quotidienne où le petit est face à l'écrit: journaux, affiches, écrans télévisés. Il suffit de les saisir au passage et d'en parler entre enfants et adultes!




Liens publicitaires



Imprimer l'article
Envoyer à un ami


 Tribunes libres

 La parité, acte II

 Afrique plurielle

 Tous responsables

 Moins de fonctionnaires, mieux payés

 Apprendre à lire avant 6 ans

 Tirer les leçons du passé

 Egalité, diversité, universités

 Sécurité en trompe l'œil

 Les sophismes du foie gras

Les tribunes précédentes



FORUMS

Groupe Express-Expansion | Lire.fr | LExpansion.com | LEntreprise.com | Votreargent.fr | lEtudiant.fr
contacts | publicité | partenaires | abonnements | librairie en ligne | copyright